Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Lotte à l'Armoricaine et souvenirs du Palombaro

Queues de Lotte à l’armoricaine…

lotte copie.jpg

…et souvenirs du Palombaro.

J’ai fait de nombreux chantiers de travaux sous marins en Bretagne. Une région magnifique avec cependant une mer pas toujours facile. Peu importe, nous étions de jeunes scaphandriers audacieux car nous avions vingt ans. Alors que de souvenirs émus en avons-nous gardé, de ces produits venus de la mer Aussi ne soyons pas ingrats avec  les belles malouines que l’on faisait danser le soir, de retour de nos plongées en mer, des îles Chausey à celles de Minquiers…

Donc ma rappelant ce poisson délicat, passant devant un étal, je suis tombé à l’arrêt devant de belles queues de Baudroie, dites aussi de Lotte. J’en ai acheté une après l’avoir fait peler.

IMG_1662.JPG

Nous étions quatre à table et je l’ai découpé en enlevant le reste de peau blanche, pour éviter que le chair devienne caoutchouteuse.

J’ai mis ces parts à dorer dans de l’huile d’olive, après les avoir farinés, et je les ai réservées.

IMG_1664.JPG

Tout de suite après dans la poêle, j’ai fait revenir des échalotes ail en copeaux et persil

Une fois atteint le nacré des échalotes, j’ai jouté mes parts de lotte sur les copeaux d’ail mis en dernier, pour en absorber la senteur

Quelques belles giclées de cognac, du vin blanc et du muscat de Rivesaltes

Pour remplacer les tomates dont ce n’est pas la saison, j’ai choisi deux boites de Tomatocouli qui feront l’affaire

Des herbes thym, romarin, sariette…

IMG_1675.JPG

Et une cuisson frémissante sous le couvercle pendant trente minutes.

Pendant ce temps faire cuire un pochon de riz blanc.

À table ! Amis du Palombaro !

Voilà une belle assiette, accompagnée d’un rosé Pey Neuf qui se marie très bien.

IMG_1677.JPG

 

 

 



02/03/2020
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 461 autres membres