Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

L’épave du Iéna et le Saint Pierre.

 

Le Iéna, c’était cuirassé de 125 mètres de long déplaçant environ 12 000 Tx.

iéna dessin copie.jpg

 

Sa construction débute en avril 1898 et son lancement s'effectue le 1er septembre 1902. C'est alors que le 12 mars 1907 se produit à Toulon ce que l'on appelle encore « la catastrophe du Iéna ». Une explosion violente se produit suivie d'une seconde beaucoup plus forte faisant jaillir un incendie d'une température extrême. Les soutes à munitions explosent.

Pour les causes de la catastrophe, On évoque surtout la poudre de l’époque, peu stable, capable de sauter spontanément. La réparation complète ne sera pas retenue. Il va être, tout simplement, transformé en cible, après des réparations sommaires fin 1908. Les tirs ont lieu en 1909, dans une anse au nord de Porquerolles et font couler le Iéna en décembre.

lieu épave Iéna.jpg

Il en reste des ferrailles éparses dans une faible profondeur. Un très bon refuge à poissons. À ce sujet mon ami « Jacques de Porquerolles » me fait part, un beau matin frais, de sa dernière découverte :

    - Le dernier fusil américain, avec « surcompresseur » et cette fois-ci je me fais le St Pierre du Iéna!

Fusil Américain Couleur copie.jpg

Car dans les tas de tôle de l’épave gîte un St Pierre de belle taille.

Diabolique, nous le voyons de loin, immobile au-dessus des ferrailles, les grandes nageoires immobiles et les plus petites autour du corps frémissantes. Il est là, tranquille et rentre sous les tôles lorsqu’il juge la distance nous séparant dangereuse. Et après dans ce dédale noir, il n’est plus visible…

IMG_1132.JPG

Jacques enrage à chaque fois. Il a tout essayé, même de cacher son fusil en se le mettant sur le dos, car il est évident que les poissons qui sentent le danger se laissent plus facilement approcher, si vous n’avez pas l’arbalète mortelle à la main. Il a aussi tenté une longue apnée au ras du fond dissimulé par les débris de l’épave et sortant au dernier moment… l’autre a déjà disparu !

Mais cette fois-ci me dit-il, il ne sait pas que mon fusil tire plus loin et là, il va comprendre. Je vais quand même y aller discrètement,

Jacques qui après s’être bien ventilés les poumons est en approche du St Pierre.

J’observe de loin sa progression et je le vois s’arrêter. Le poisson, confiant dans la grande distance qui le sépare de la pointe du fusil ne bouge pas.

St Pierre copie copie.jpg

Le coup part et il se retrouve bien embroché. La flèche transperce le corps du malheureux « Zeus Faber » juste sur la tache noire. Là ou dit-on, l’apôtre Pierre au cours de la pêche miraculeuse décrite dans les écritures aurait tenu l’animal, entre le pouce et le majeur lui imprimant ce signe qui lui donna en conséquence le nom du Saint. Ce dernier devait avoir de grandes mains car le corps du St Pierre de Jacques fait dans 50 centimètres  de hauteur. Une belle pièce !

Avec le rosé frais de la Castille, ce fut le grand jour du St Pierre du Iéna.

Pour en savoir plus il faut lire « Jacques de Porquerolles » ci-dessous.

Couv Jacques de Porquerolles.jpg

 

 



16/08/2016
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 336 autres membres