Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

La mystérieuse épave de JP.Joncheray

Lui, c’est un grand personnage dans le monde de l'archéologie sous-marine.

Avec une longue liste d'épaves à son actif dont celle de la Chrétienne, le sous marin Alose, le navire le Prophète, et beaucoup d’autres…

En fait 49 épaves, il lui en fallait donc une pour faire la cinquantaine

Véritable Sherlock Holmes des fonds sous-marins, toujours sur la brèche, il s’est penché sur une nouvelle découverte, au large d’Anthéor.

conf jipé 2.jpg

L’histoire commence, comme cela arrive très souvent, par le récit d’un pêcheur qui prend son filet sur une « ferraille » comme ils le disent souvent dans ce type de cas.

Et d’après lui la dite « ferraille »reposerait par 75 mètres de fond.

Jean-Pierre Joncheray équipé de son fidèle Royal Mistral dont il ne veut pas se séparer effectue une première plongée.

Effectivement il s’agit bien là d’une épave d’environ 20 à 30 mètres de long avec une coque en fer et un pont en bois, visiblement assez récente.

jonjon 3.jpg

Pour lui maintenant commence en surface une suite de longues recherches pour apprendre ce qu’il en est de cette dernière découverte.

Il n’est pas facile de le savoir mais cela ne le rebute pas. Il en a vu d’autres comme on peut le voir dans ses nombreux écrits en ce domaine. (Les Fascicules des épaves de Provence…)  Lui avec rien ou presque, il trouve…un pot de yaourt, ce qui va lui permettre d’approcher la datation entre 1944 et 1978 où ce bizarre naufrage aurait du avoir lieu

Jean-Pierre, c’est un praticien subaquatique certes, mais aussi un enquêteur rigoureux. Il va maintenant faire parler, en plus de ses recherches informatiques, des personnages pittoresques de la vie locale en premier lieu.

Et sans doute bien d’autres de ses nombreux amis, dont certains ont des mémoires plus ou moins précises selon leur âge. Qu’importe l’enquête parle et avance autour  de cette nouvelle épave de la baie d’Agay.

épave Alain.jpg

Le mystère  entre temps, lui continue à s’éclaircir.

Vous voulez en savoir plus sans doute ?

C’est ce qu’il va vous faire découvrir vous apportant de larges explications sur ce drame de la mer, en collaboration avec le Comité des fêtes d’Agay.

Cela, quand il tiendra le jeudi 11 juin à 18 heures, salle du Togo à Agay, une conférence et une exposition de photos sous-marines sur ce drame de la mer.

Venez nombreux, l’ayant souvent vécu moi-même, je vous garanti que vous allez passer une soirée passionnante.

 



03/06/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 325 autres membres