Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Pour les scaphandriers, l'Aspirine de Edmond Halley

L’aspirine de Edmund Halley,

titre.jpg

dans la plongée depuis longtemps !

Edmund Halley (1656-1742) connu car étant le découvreur de la comète qui porte son nom.

comète.jpg

En ce qui nous concerne, nous les scaphandriers, c’est son invention d’ une cloche, avec laquelle, en 1716, il plonge, et passe une heure à 18 M de profondeur.

Ce qui est important, c’est ce que raconte un vieux"scaph", habitant à Six fours.

-         Alors quand j’ai pris la retraite, j’ai cherché des livres anciens sur les marchés et les brocantes. Surtout ceux qui parlaient de la plongée.

J’en ai trouvé un où il était dit qu’il avait été l’inventeur d’une cloche où il expliquait  comment il pouvait rester longtemps immergé,

Mais où fait état de l’air respiré qui devient lourd.

Et  partant de ce problème de gaz respirable, il décrit les apports de la surface

par des tonneaux qui sont descendus plein d’air lestés bien sur

Arrivés au bord immédiat de la cloche, ils sont récupérés par le scaphandrier de service qui ouvre la vanne quart de tour situé sur le dessus

Celle-ci d’un fort diamètre laisse échapper l’air d’un seul coup. Ce qui ne manque pas de créer un sacré coup de pression dans la cloche où les habitants finissent par en souffrir sérieusement d’où des douleurs violentes dans la tête.

Cloche de halley Gravure.jpg

Sauf, qu’un jour, alors qu’il faisait des travaux sous marins sur le bord d’une rivière, çela a cessé d’un seul coup ! Il pensait sans doute qu’à la fin ils supportaient cet inconvénient douloureux.

Pourquoi pas ? La réponse apparaît dans les pages suivantes où il est dit, que :

-         Très certainement le lieu des travaux était pour quelque chose dans ces inconvénients.

-         En fait, Edmund Halley ne pouvait en aucun cas transporter sa cloche sur chaque chantier. Il était obligé de la construire sur place en utilisant le bois des  arbres environnants poussant sur les rives.

-         Et cette fois là, tout le long de la Tamise où il était requis pour construire des piles de pont. il dut abattre des saules verts. Comme c’était d’ailleurs souvent le cas.

-         Sous pression, , la sève se diffusant contenait de l'acide acétylsalicylique. le nom du composé actif de l'Aspirine, un antalgique de l’époque

-         Auquel il est possible d’ajouter les propriétés de l’Aspirine encore recommandée actuellement suites au accidents de plongée.

-         Un dérivé du nom latin du saule (Salix), arbre dont l'ingrédient en tisanes était utilisé par les anciens guérisseurs, et nos grands-mère.

Si l'on doit croire l'imagination débordante du "Vieux Scaf'" Edmund Halley aurait inventé l'Aspirine sans s'en rendre compte. Il était donc temps de lui rendre justice !

E.Halley.jpg



11/02/2019
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 419 autres membres