Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Plongées explosives

Pétards à l’aube.

1 plong ex.jpg

L’émissaire en mer, c’est une canalisation, collectant des eaux usées qui après être passées par une station d’épuration vont être rejetées loin en mer.

L’émissaire en mer de La Favière à Bormes les mimosas dans le Var.

J’avais donc été requis pour la pose d’un tube en PVC de 300 m de longueur. D’un diamètre de 250, peu souple comme peu l’être ce matériau, il n’en passait pas moins au travers d’un banc rocheux où il fallait creuser une tranchée.

Il nous fut donc livré un énorme compresseur Schramm...

2 plong ex.jpg

...et une perforatrice sous-marine, ce qui n’était pas, croyez- moi, un outil de jeune fille.

3 plong ex.jpg

À l’aube fine avant que le vent se lève, nous lançons l’engin. Une bête affreuse qui pousse un hurlement rageur dans ce lieu du matin calme.

Le premier plongeur se met à l’eau et commence son travail.

4 plong ex.jpg

Il ne s’était pas passé une demi-heure qu’un individu échevelé, en robe de chambre, sort d’une maisonnette cachée dans les pins, hurlant au ciel :

5 plong ex.jpg

-         Qu’est ce que c’est que ce B… ? Nous sommes arrivés hier soir de Lille, roulant toute la journée pour que mon épouse en dépression se repose dans le calme ! Arrêtez cet engin immédiatement ! Je vais téléphoner au préfet

Le responsable des Ponts et Chaussées présent qui surveillait les travaux ne s’est pas laisser impressionner. Il faut dire que ce n’était pas, n’importe qui ayant débarqué au Lavandou en aout 44 dans les commandos d’Afrique.

Alors, lui, les cris hystériques et menaces administratives le laissaient sans passion. Où l’affaire se corsa, c’est qu’après y avoir disposé dans les trous forés dans le massif quelques kilogrammes de dynamite, je donnais un quart de tour vif sur l’exploseur...

6 plong ex.jpg

...provoquant une belle gerbe et une détonation conséquente.

7 plong ex.jpg

Le malheureux et sa pauvre épouse fermèrent leur Shangri-là et quittèrent les lieux dégoutés de notre comportement. Avec le recul, je les comprends un peu, mais la jeunesse est cruelle…

L’émissaire d’un centre de remise en forme.

Le cas était similaire au précédent sauf que le tube PVC issu du centre traversait une plage touristique convenablement enfouie. Il fallait donc en assurer la continuité discrète. En ce lieu, il n’y avait pas de rochers mais des posidonies. Alors pour l’enfouir, on enfonçait des tubes PVC de 0,04 que l’on remplissait de dynamite gomme. À raison d’un tube tous les mètres, on tirait des volées de 50 mètres à chaque fois. Une technique interdite maintenant au risque de se faire lyncher par des écolo-bobos. Mais cette plage étant publique, nous avions été mis en demeure d’effectuer cela dans la première heure de la journée. Nous étions en plein été où le jour se lève tôt. La première fois, pas d’apparitions intempestives, seules des lumières s’allument et quelques visages apparaissent aux fenêtres. Le lendemain, c’est une foule hurlante qui se précipite sur la plage considérant que pour une remise enforme qu’ils avaient payé très cher nos symphonies explosives distribuées ainsi, dès potron-minet, n’entraient pas dans les prestations prévues.

J’avais prévu cette réaction et copié de nombreux exemplaires de mon ordre de service que j’ai distribué amplement. Le directeur du centre est venu me demander si l’on ne pouvait pas en mettre moins ! Lui ayant répondu que cela augmenterait la durée du chantier, il est reparti catastrophé parlant d’une faillite certaine. En fait, je lui ai rendu service en augmentant la longueur des volées, mais là il a fallu que je me méfie car il commençait à y avoir des tremblements sismiques. Pas facile la vie du scaphandrier.

Le sismographe.

Puisque nous en sommes aux retombées sismiques, j’ai eu d’autres aventures picaresques dues fort justement à l’onde de choc engendrée par des volumes importants d’explosifs. Jusqu’au jour ou je rencontrais dans l’Ariège un ingénieur des mines qui me fit connaître les détonateurs à micro-retard.

Il s’agit de relais mis en place sur le cordeau détonant reliant les charges.

Entre chacune d’entres elles on le fixe et il retarde de quelques micro secondes le tir sur la charge suivante évitant ainsi, le tremblement du sol.

9 plong ex.jpg

C’est infime mais ça marche. Par contre, on ne le ressent pas lors de l’explosion. Pour me le prouver, mon instructeur avait apporté sur le chantier deux verres qui posés l’un sur l’autre, à terre, ne tombaient pas lors du tir. Fier de mes connaissances toutes nouvelles et véritablement efficaces, je l’utilisais un jour pour une tranchée d’émissaire démarrant en ville au pied d’un immeuble relativement ancien.

Et ce matin-là à l’aube fine, je suis pris à partie par un monsieur d’un certain âge, du genre à avoir avalé un sabre, ce qui se confirme

-         Colonel …(suit un nom de descendants des croisades) je suis le syndic de cet immeuble que vous venez de secouer et dont je vais faire constater les dégâts par un huissier. Il est évident que vous devez cesser ces travaux dans l’immédiat.

Je ricane :

-         Mes respects Colonel…

Je ne vais pas plus loin car :

-         Dites-moi jeune homme qu’est ce que l’on vous a appris dans l’Armée ? On dit MON colonel…

Je ne le laisse pas aller plus loin spécifiant que j’ai servi dans la marine où cet attribut n’existe pas, que son « Mon » date du 17 ème siècle pour Monsieur et que dans ce cas, il va devoir m’appeler Mon scaphandrier ! Pour l’achever, je l’emmène sur le bord de mer et lui fait découvrir mon « Sismographe » qui bien sûr est en place. Et comme les plongeurs viennent de remettre des charges, je tire devant lui une deuxième volée, sans briser mon savant appareil.

8 plong ex.jpg

Il est reparti murmurant quelques amères scrongneugneus.

Afin de clore notre chantier dans une certaine convivialité, nous avons offert le poisson mort aux locataires de l’immeuble, c'est-à-dire les saupes et les mulets, nous on s’est gardé les sars et les dorades.

10 plong ex.jpg

Normal non car comme le dit mon ami Dominique Sérafini ci-dessous :

-         Tout ce qui vient de la mer appartient au scaphandrier.

11 plong ex.jpg



24/10/2016
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 318 autres membres