Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Le Masque de Frédéric dumas

Pour son Centenaire, nous allons continuer avec les inventions de Frédéric Dumas.

Alors qu’il faisait ses débuts dans la chasse sous-marine dans les années trente, d’autres adeptes de cette activité avaient mis au point différent types de masques  dont la plupart étaient en fait des lunettes destinées à protéger les yeux et obtenir une vision subaquatique correcte.

                  
    Le problème étant néanmoins qu’au cours de la descente, la pression s’accentuant, lesdites lunettes se transformaient en ventouses à l’ancienne, aspirant le globe oculaire.

Certains pour remédier à cet inconvénient douloureux y adaptèrent des poires à lavement afin de compenser la pression à l’intérieur.

                       

C’est un niçois Maxime Forgeot qui eu l’idée d’un masque comportant le nez à l’intérieur ce qui permettais en y chassant un peu d’air lors de la plongée de compenser la pression.

Il l’appela « L’œil marin »

Les premiers masques  étaient nommés par leurs utilisateurs de l’époque, mono-goggle un terme anglicisé se traduisant par « mono-lunettes »

Devant ce problème Frédéric Dumas qui avait une imagination créative et des capacités manuelles certaines,  fabriqua un masque de plongée confortable avec une grande vision.

Il le baptisa le « Pneu-Google » Pourquoi Pneu ?

                    

Parce que tout simplement, il utilisa une chambre à air de camion dans laquelle il tailla son masque d’une seule pièce.

Il y adapta un verre de fenêtre coupé selon la circonférence ladite chambre à air et le fixa à l’aide d’un cerclage fabriqué lui aussi de sa main.

Madame Janine Dubois ayant vu évoluer  Frédéric Dumas à Portissol en parla à son mari Paul qui réalisa, copiant le Pneu-goggle, le célèbre masque Squale dont le brevet fut déposé en décembre 1944. Il est encore fabriqué de nos jours.

                      

J’ai utilisé le masque Squale pendant toute ma vie de scaphandrier et si je suis reconnaissant à mon ami Paul Dubois d’avoir si bien réussi, je n’oublie pas, pour autant que là encore Frédéric Dumas en était le véritable pionnier. Il en fut aussi, comme ci-dessous, l’un des premiers utilisateurs.

                        



29/06/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 306 autres membres