Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

L'épave de la Santa Maria et les autres...

12 Octobre 1492 devant l’île de San Salvador aux Bahamas à bord de la caravelle Santa Maria :

-         Don Cristoforo Colombo il y a la terre doit devant s’écrie un marin, j’ai droit à la récompense promise pour la découverte des Indes !

-         Que non répond le célèbre personnage, c’est moi qui cette nuit à vu un feu, donc ladite récompense, je me la garde !(historique)

Et ce ne sont pas les Indes, mais une île.

Je sais en reconnaître la forme et le parfum car ne suis-je pas né en l’île de Corse à Calvi en 1436, là où il y a encore la maison qui m’a vu venir au monde.

1492-christophe-colomb_3307976-M.jpg

Tout ceci est fort exact, si vous allez à Calvi vous y retrouverez la maison de Christophe Colomb donc la preuve de sa naissance.

Calvi_maison_de_Christophe_Colomb.jpg

Qui plus est, ceci venant conforter ces propos, nombre d’historiens affirment qu’il serait né dans la république de Gênes et la Corse était génoise à l’époque.

maison_de_christophe_colomb_calvi-jean-pol_grandmont.jpg

Une autre preuve, c’est bien lui qui baptisa quelque temps après une terre « Haïti » s’inspirant du nom d’un village corse Aitti.

Aiti_village.jpg

Les aventures du grand amiral de la mer Océane, titre qui lui fut accordé venaient de commencer.

Piètre politique il ne saura pas mettre en valeur ses découvertes, ayant cependant pour lui la protection de la souveraine d’Espagne Isabelle la catholique à laquelle il voue une large reconnaissance n’hésitant pas à se confier en privé auprès de ses amis :

-         Si je n’avais pas eu  la grande Zaza, sur que je n’aurais pas été si loin.

Zaza.jpg

Ceci étant « off » comme le disent souvent les journalistes actuels,  mais ce qui ne nous éclaire pas plus sur ses relations avec cette tête couronnée.

Mais c’est quand même ainsi qu’il à pu effectuer quatre voyages.

Revenons-y car un chercheur américain vient de remettre d’actualité l’épave du premier navire de Colomb la Santa Maria.

Il en aurait dit-il retrouver les restes, ce qui pourrait laisser croire qu’il est le premier en ce domaine

Erreur !

Nous les Français, nous sommes les premiers à avoir travaillé sur des caravelles de Christophe Colomb.

Lors de son 4ème et dernier voyage, de 1502 à 1504, il va découvrir l’Amérique

Mais ce long périple mettra ses quatre caravelles à rude épreuve, la Capitana, lala Galéga, la Vizcaîna, et le navire amiral le Santiago.

caravelle copie.jpg

A tel point qu’il sera obligé de relâcher à la Jamaïque, dans la baie de Santa Gloria le 25 juin 1503. Ils vont y survivre un an et deux des navires vont certainement y rester.

Colomb s’y illustra d’ailleurs, prouvant ainsi sa duplicité, en menaçant les indigènes de faire disparaître la lune s’ils continuaient à faire la grève pour la livraison des vivres nécessaires aux espagnols qui eux n’en ramaient pas une !

Pas fou, il savait qu’il allait y avoir, ce 29 Février 1504, une éclipse, ce qui solutionna ses problèmes d’intendance.

Eclipse_360.jpg

Revenons à nos épaves de caravelles colombiennes.

Des plongeurs français y effectueront des recherches du 30 01 1969 au 18 02 1969. Et, il en sortira un rapport intitulé « Les caravelles de Colomb ».

titre rap dumas.jpg

Je ne vous en dirais pas plus car, ce document est actuellement entre les mains d’un biographe sérieux et bien connu.  Je le remercie néanmoins de m’en avoir fait part.

C’est à la France et à des hommes célèbres que la plongée en scaphandre autonome doit sa naissance et son développement

Et j’en profite pour le rappeler cela s’est passé dans le VAR berceau historique de la Plongée sous marine.

 



19/05/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres