Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Des polars subaquatiques

Et cela se passe à Porquerolles

autour de deux épaves bien connues, mais détenant de mystérieux secrets

(Il m’en reste quelques uns que je peux dédicacer sur commande.)

deux polars.jpg

Et pour en savoir plus sur l’Or du Ville de Grasse, qui a existé et qui est peut encore en place, si « Sissou » le scaphandrier de l’arsenal, en a oublié quelques pièces, alors que pourchassé par la Gestapo en 1942, il est descendu sur l’épave avec un Le Prieur savamment bricolé. Ou, si par la suite Michélé Santucristinacci  le Corse à bien voulu se confier, mais seulement à son cousin Pétru, car c’est connu dans l’île on ne parle pas. Surtout quand il s’agit aussi des émeraudes du Tasmania.

or vdg.jpg

C’est Julien Troubarède le chef de brigade de la Gendarmerie de Porquerolles qui devra résoudre le secret des pièces d’or qui se trouvent soudainement autour du cou de ces dames de la haute bourgeoisie locale. Et on craint même qu’au plus niveau à Brégançon…

Pour le Donator c’est, on ne peut plus dangereux, cette mystérieuse cargaison enterré au plus profond des archives du ministère de l’intérieur au titre du «Secret Défense ».

Personne ne veut ouvrir ce dossier, plus qu’explosif, qui va cependant refaire surface suite aux plongées sur l’épave de la belle flamande Birgit Van Mouléfrit, la digne nièce de sa tante la sulfureuse et brulante Margrit.

Encore une fois Julien Troubarède va dénouer les arcanes de cette découverte qui va mal se terminer. Des malfaisants rastaquouères voulant s’en emparer vont disparaitre dans une crique corse pour ne pas avoir tenu parole, ce qui ne se pardonne pas chez les insulaires. Le pire est évité alors qu’il s’agissait d’une menace pouvant faire disparaître Porquerolles et Port Cros.

adon 4.jpg



31/08/2015
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 320 autres membres