Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Des nouvelles du sous-marin…

Et pas n’importe lequel !

S’agissant du sous-marin  de poche coulé dans l’Ouest de Porquerolles, devenu ainsi l’une des épaves mystérieuses de cette île qui n’en manquent pas.

Dont le British Monarch déjà évoqué, le B 26 Maraudeur des Mèdes, la barque du scaphandrier avec sa pompe et qui sait son casque.

Pour le sous marin, j’en ai déjà fait état sur mon blog dans la page :

http://le-scaphandrier.blog4ever.com/l-epave-du-sous-marin-de-poche-allemand

Depuis des plongeurs Tek l’auraient visité, certains le disent en plusieurs parties, un autre affirme qu’il  a une brèche sur la partie supérieure due à une bombe d’avion.

Alors, j’ai cherché à en apprendre plus avant de me mettre à écrire.

J’ai lancé plusieurs recherches auprès des vieux scaphs du secteur, qui m’ont fait savoir qu’effectivement…

On entre alors dans les rumeurs distillées le soir autour de quelques petits jaunes dans des moments euphoriques.

Il aurait été coulé par un B 26, lequel ? Celui qui a fini au cap Sicié , ou celui dont les moteurs fantômes se sont retrouvé aux Mèdes.

Quand on insiste, on touche au délire historique.

Comme il faut s’y attendre, il y aurait eu un ordre de mission, des lingots d’or, bien sur, destiné au Vatican, rien que ça. Pour en terminer l’embarquement d’un sinistre personnage fuyant des généraux rebelles qui, venant de le manquer, voudrait lui faire subir un extrême préjudice. J’arrête là pour l’instant.

Alors, vous en saurez plus à la fin du joli mois de mai sur « L’énigme du Sous-marin de poche » si je me décide à publier cette nouvelle saga. 

Seulement, ne désirant pas me retrouver avec un ouvrage sur les bras, j’attends l’avis des 774 visiteurs que je vois lire souvent ma page de blog précédente.

SM couv mini.jpg

 



25/03/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres