Le-Scaphandrier

Le-Scaphandrier

Article sans titre

0. télémaque titre.jpg

Octopus ne leur suffisant pas, mon ami Paul Poivert et sa dynamique équipe éditoriale veulent aller plus loin.

1. edito.jpg

Des histoires d’épaves, nous en découvrons lors de chaque sortie de ce magazine. Et pour ma part, bien, que ne risquant plus d’y aller voir, c’est ce que je lis en premier.

Mais là, en ouvrant et en parcourant leur dernière création, je me suis dit que j’allais être servi, non seulement en découvertes, mais surtout et c’est ce qui me plait le plus, les récits de ces dramatiques naufrages.

Des avions…

2. M 323.jpg

Des navires anciens, des sous-marins…

3. soum kaiser.jpg

…Des trésors évidemment, rien ne manque, vous ne serez pas déçus.

Sans oublier les marins qui, pour beaucoup, y sont restés prouvant une citation qui m’est chère :

Il y a trois sortes d’hommes, les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer.

Le philosophe qui en est l’auteur a oublié pour nous l’essentiel :

« Il y a aussi ceux qui vont sous la mer ».

C’est-à-dire, tous les auteurs qui paraissent dans ces pages, c’est-à-dire ceux qui y vont souvent, et ceux dont je suis, qui y ont été beaucoup.

Nous, les jeunes scaphandriers, qui avions 20 ans, en 1953, on en rêvait des épaves, pensez donc. Mais, hélas, nous n’avions pas les membres de L’Expédition Scyllias pour nous faire partager celles qu ils découvrent.

Nous étions obligés de croire aux écrits de l’époque dont le plus célèbre « 600 milliards sous les mers » du Lt. Harry Rieseberg.

4. Harry Rieseberg.jpg

Alors, amis plongeurs et scaphandriers, vous allez avoir de la chance avec cette nouvelle publication  « Histoires et secrets d’épaves » dont le n°1 est bouleversant de ces moments historiques vécues sur toutes les mers.

5. hist sec epv.jpg



18/05/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 325 autres membres